Réforme des retraites, la position de la FFMKR

Réforme des retraites, la position de la FFMKR

La FFMKR S’OPPOSE à la réforme annoncée de notre régime de retraites dans sa forme actuelle, et exprime concrètement la défense des kinésithérapeutes, lors des négociations avec le gouvernement.

(Franck HURLIMANN)


La refonte de notre système de retraite en un Régime Universel est engagée.
Le 18 Juillet 2019 Jean-Paul Delevoye (Haut-commissaire à la réforme des retraites) a publié ses préconisations pour mener à bien sa réforme, après une consultation auprès des partenaires sociaux.  https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/retraite_01-09_leger.pdf

 

La présentation du projet de Loi en Conseil des ministres initialement prévue pour le dernier trimestre 2020 pourrait avoir lieu dès juillet 2020.
À l’horizon 2025… entrée en vigueur progressive de la réforme !!!

Notre cotisation CARPIMKO se décompose en 3. La retraite, l’Avantage Social Vieillesse, l’invalidité décès.https://www2.carpimko.com/cotisations/cotisations_cas_general

Ce que nous pourrions payer si les préconisations du rapport DELEVOYE sont appliquées en l’état.

La réforme prévue veut unifier le système : c’est le revenu brut qui servira de base de calcul.

Le calcul se fera donc en 2 temps, 28% (8.23% actuellement) de 0 à 40 000€ et 12% (1.87% actuellement) de 40 001 euros jusqu’ au montant du chiffre d’affaire.

 

Le rapport précise qu’une partie des cotisations pourrait être prise en charge par l’assurance maladie pour les praticiens conventionnés et une compensation par une diminution de la CSG qui ne s’appliquerait plus sur nos cotisations retraite.

 

Les estimations évaluent à 155% l’augmentation des cotisations retraite pour un kinésithérapeute aux revenus médian soit environ 9000 euros supplémentaires de cotisation…  Avec une baisse des prestations évaluée à environ 30 %.

 

La négociation est la seule voie possible à la survie de nos cabinets.

La FFMKR ne manque pas de rappeler qu’à la différence des régimes « spéciaux », les régimes autonomes évoluent à côté du régime général et sont administrés par les professionnels qui y cotisent, que leurs caisses de retraite sont excédentaires et que l’état ambitionne de reverser les réserves de ces caisses dans le régime général qui, lui, s’avère très déficitaire… !!!

 

C’est pour cela que la FFMKR avec La Fédération Française des Praticiens de Santé (FFPS) a défendu, le 12 septembre 2019, les revendications des praticiens de santé auprès du Ministre.

http://www.unapl.fr/espace-presse/communiques/reforme-retraites-motion-adoptee-conseil-national

https://www.ffmkr.org/_upload/ressources/communiques_de_presse/cdp_ffps_rencontre_m_delevoye.pdf

« Jean-Paul Delevoye a reconnu les spécificités de ces professionnels et a assuré qu’il en tiendra compte dans la réforme.

La FFPS a rappelé les points durs sur lesquels elle ne cédera pas :
– Une compensation totale des hausses de cotisations
– Le maintien des prestations actuelles et futures
– Le maintien de l’assiette actuelle de calcul des cotisations Retraite : un calcul sur les revenus déclarés et les éventuelles cotisations Madelin
– La distribution des réserves de la CARPIMKO au profit des affiliés de la CARPIMKO
– Une augmentation de la prise en charge de la partie forfaitaire des cotisations Retraite de l’Avantage Social Vieillesse (ASV) par l’Assurance Maladie »

 

La FFMKR, agit et vous défend

Dernière minute : l’UNAPL obtient le report de la collecte des cotisations par l’URSSAF

https://www.ffmkr.org/_upload/ressources/communiques_de_presse/cdp_report_transfert_cotisations_urssaf.pdf?utm_source=Sarbacane&utm_medium=email&utm_campaign=Flash%20info%20794

18 :56 (il y a 3 minutes)

Leave Comment